Livraison standard offerte à partir de 150€ d'achats en France - Livraison dans toute l'Europe

Les spiritueux anisés

alcools anis2s

Les différents spiritueux à base d'anis

Il existe plusieurs spiritueux à base d'anis, chacun ayant sa propre recette et son propre goût. Voici quelques-uns des spiritueux à base d'anis les plus couramment connus :

Le pastis : Il est fabriqué en France et est l'un des spiritueux à base d'anis les plus populaires. Il est généralement fabriqué à partir d'extraits d'anis, d'autres herbes et d'eau-de-vie.

L'ouzo : Il est fabriqué en Grèce et est similaire au pastis, mais avec un goût plus fort et plus distinctif d'anis. Il est généralement fabriqué à partir d'extraits d'anis, de céréales et d'eau-de-vie.

L'arak : Il est fabriqué dans les pays du Moyen-Orient, comme la Liban, la Syrie et l'Irak, est similaire à l'ouzo mais fabriqué à base de raisins. Il est généralement fabriqué à partir d'extraits d'anis et de raisins.

Le Sambuca : Il est fabriqué en Italie, est similaire au pastis mais avec une touche de réglisse. Il est généralement fabriqué à partir d'extraits d'anis, de réglisse et d'eau-de-vie.

Le Mastika : Il est fabriqué en Bulgarie et en Macédoine. Il est similaire à l'ouzo, mais fabriqué à partir de mastic, une gomme naturelle qui donne une saveur distincte. Il est généralement fabriqué à partir d'extraits d'anis, de mastic et d'eau-de-vie.

Il existe également d'autres spiritueux à base d'anis, tels que l'anisette, la chartreuse ou le pastis de Marseille, qui ont des recettes et des saveurs uniques.

Le Pastis

Le pastis est un apéritif anisé traditionnellement fabriqué en France.

Il a été inventé dans les années 1920, après l'interdiction de l'absinthe. Les distillateurs ont alors commencé à mélanger de l'anis et d'autres herbes pour créer une boisson similaire à l'absinthe, mais qui n'utilisait pas de grande absinthe. Le pastis est devenu rapidement populaire en France, en particulier dans le sud de la France, où il est encore très apprécié aujourd'hui.

L'anecdote  

Au cours de la Seconde Guerre mondiale, les Allemands ont occupé la France et ont imposé un rationnement sur l'alcool. Les Français ont alors commencé à fabriquer leur propre alcool à la maison, y compris le pastis. Cependant, ils ont dû utiliser des ingrédients de remplacement, comme le fénugrec ou le cumin, car l'anis et les autres herbes étaient rares et chères. Ces versions artisanales de pastis étaient souvent de mauvaise qualité et avaient un goût désagréable. Les gens les ont appelées "pastis de guerre" et elles étaient considérées comme un symbole de la résistance à l'occupation allemande.

Après la guerre, les producteurs de pastis ont retrouvé des ingrédients de qualité et ont rétabli la recette d'origine, et le pastis est redevenu populaire auprès des Français.

Quelles sont les différentes façons de boire du pastis ?

Il existe plusieurs façons de boire du pastis, chacune ayant ses propres traditions et pratiques. Voici quelques-unes des façons les plus courantes de boire du pastis :

Le pastis à l'eau : C'est la façon la plus courante de boire du pastis. Il est servi avec de l'eau gazeuse ou plate, généralement dans un verre à pastis, et dilué avec de l'eau jusqu'à ce qu'il devienne opaque.

Le pastis sec : Il est servi pur ou avec très peu d'eau, généralement dans un petit verre à cognac. Il est généralement pris comme un digestif.

Le pastis à la menthe : Il est servi avec de l'eau gazeuse et une feuille de menthe fraîche, généralement dans un verre à pastis. Il est populaire l'été et apporte une touche de fraîcheur.

Le pastis en cocktail : Il peut être utilisé dans des cocktails pour apporter une touche d'anis, comme dans un cocktail "Sazerac" ou dans un "Pastis Sour".

Il est important de noter que les proportions d'alcool et d'eau varient selon les goûts de chacun, il est donc important de goûter et d'ajuster en fonction de ses préférences.

Quelques marques de Pastis

Il existe de nombreuses marques de pastis différentes, chacune ayant sa propre recette et son propre goût. Certaines des marques les plus connues et les plus populaires de pastis incluent :

Pernod : une des marques les plus anciennes et les plus reconnues de pastis, fondée en 1805.

Ricard : une autre marque populaire de pastis français, fondée en 1932.

Henri Bardouin : pastis artisanal fabriqué en Provence.

Janot : pastis fabriqué en Provence.

Massenez: une marque de pastis fabriqué en Alsace.

Duplais : une marque de pastis fabriqué en Suisse.

Le Pastis de l'île de Ré, qui est fabriqué à base de plantes sauvages et de fruits cultivés localement.

Il y a beaucoup d'autres marques de pastis disponibles dans le monde, chacune avec ses propres arômes et saveurs uniques. Il est donc important de goûter différentes marques pour trouver celle qui vous convient le mieux.

Le Pastis est-il bon pour la santé ?

l n'y a pas de recherches scientifiques concrètes qui prouvent que le pastis est bon pour la santé. Cependant, il est fabriqué à partir d'ingrédients naturels tels que l'anis et d'autres herbes, qui peuvent avoir des propriétés bénéfiques pour la santé. Par exemple, l'anis est utilisé depuis des siècles pour soulager les troubles digestifs tels que les ballonnements. Il est également utilisé pour traiter les maux de tête et les troubles respiratoires.

Rappelons tout de même que le pastis, comme tous les alcools, doit bien entendu être consommé avec modération et de manière responsable

L'absinthe

L'absinthe est un spiritueux anisé traditionnellement fabriqué en Suisse, en France et en Belgique. Il est fabriqué à partir d'extraits d'anis, de fenouil, de grande absinthe et d'autres herbes, et distillé avec de l'eau-de-vie. Il a une forte teneur en alcool, généralement entre 45% et 72% d'alcool.

Il est connu pour son goût anisé prononcé et sa couleur verte qui provient de la grande absinthe, une plante qui donne également son nom à cette boisson. Il a gagné en popularité dans les années 1800 et a été populaire auprès des artistes et des écrivains, notamment à Paris. Cependant, l'absinthe a été interdite dans de nombreux pays au début du XXème siècle en raison de ses effets supposés sur la santé mentale et la criminalité.

Aujourd'hui, l'absinthe est de nouveau produite et consommée dans certains pays, mais elle est soumise à des réglementations strictes sur la teneur en thuyone, une substance psychoactive contenue dans la grande absinthe, qui a été liée à des effets négatifs sur la santé mentale. Il est important de noter que l'absinthe est un alcool fort et il est recommandé de la consommer avec modération.

La plante : La grande Absinthe

La grande absinthe (Artemisia absinthium) est une plante herbacée vivace qui pousse naturellement dans les régions tempérées d'Europe, d'Asie et d'Amérique du Nord. Elle est également cultivée pour son utilisation dans la production de l'absinthe et d'autres spiritueux anisés.

Elle est une plante sauvage qui pousse dans les prés et les champs. Elle préfère les sols sablonneux et bien drainés et peut pousser jusqu'à une hauteur de 1,5 mètre. Elle fleurit de juin à septembre, produisant des fleurs jaunes en panicules. Les feuilles de la grande absinthe sont utilisées pour leur saveur anisée et sont un ingrédient clé dans la production de l'absinthe.

Une anecdote célèbre

Au début du XIXᵉ siècle, l'absinthe était très populaire chez les artistes et les écrivains à Paris. L'un des adeptes les plus célèbres de cette époque était Vincent Van Gogh, qui aurait consommé de grandes quantités d'absinthe tout en peignant. Il est dit qu'il a consommé jusqu'à 70 verres d'absinthe par semaine, ce qui aurait contribué à sa dépression et à sa maladie mentale.

Van Gogh est devenu célèbre pour ses tableaux à la fois beaux et dérangeants, qui reflètent sa vie tumultueuse. Il est difficile de dire combien l'absinthe a influencé son art, mais il est certain qu'elle a joué un rôle dans sa vie.

L'ouzo

L'ouzo est un spiritueux anisé traditionnellement fabriqué en Grèce. Il est fabriqué à partir d'extraits d'anis et d'autres herbes, comme le fenouil, la réglisse et la menthe, et distillé avec de l'eau-de-vie de céréales. Il a une forte teneur en alcool, généralement entre 38% et 48% d'alcool. Il a une couleur blanche laiteuse qui devient opaque lorsqu'il est dilué avec de l'eau, une réaction appelée la "louche" en raison de la formation de petites bulles.

L'ouzo est très populaire en Grèce et dans les îles grecques, où il est souvent consommé comme apéritif ou digestif, accompagné de plats traditionnels tels que les mezzes (petits plats) ou les fruits de mer. Il est également consommé en cocktails ou en long drink. Il est généralement servi dans un verre à liqueur ou un verre à shot, accompagné de glaçons.

L'anecdote

Pendant la Seconde Guerre mondiale, l'occupation allemande a imposé un blocus sur les importations de matières premières en Grèce. Les distillateurs grecs ont alors dû utiliser des ingrédients locaux pour fabriquer leur ouzo. Ils ont commencé à utiliser des céréales comme l'orge et le seigle pour remplacer l'anis importé.

Cette version locale d'ouzo, appelé "tsipouro" était très populaire dans les campagnes et les régions rurales de la Grèce. Il est devenu un symbole de la résistance à l'occupation allemande et est encore consommé aujourd'hui comme une boisson traditionnelle en Grèce.

Il est important de noter que cette anecdote est un peu romancée, en réalité, le Tsipouro est une boisson traditionnelle des Balkans et de la Grèce, produite depuis des siècles, et n'a pas été créée pendant l'occupation allemande.

Je n'ai pas de compte,
je m'inscris

J'ai déjà un compte,